Un terme bas et populaire

« Ôtez-moi ce mot: « j’enrage »; voilà un terme bas et populaire. »
La Jalousie du Barbouillé, sc. VI

L’expression avait été utilisée à plusieurs reprises dans les Remarques sur la langue française (1647) de Vaugelas :

 

En se fondant sur les principes suivants :

 

– *Il ne faut pas oublier cette maxime que jamais les honnêtes gens ne doivent en parlant user d’un mot bas ou d’une phrase basse, si ce n’est en parlant.
( p. 123)

 

– *Le peuple n’est le maître que du mauvais usage et le bon usage est le maître de notre langue,
( NP)

 

Vaugelas condamne de nombreux mots, sous le prétexte qu’ils sont « populaires » et « bas » :

LX
[…]
Ce mot est si populaire et par conséquent si bas qu’il faut éviter de s’en servir, même en parlant.

 

LXV
[…]
Terme dont il n’y a plus que le bas peuple qui se serve.

 

CLXXV
[…]
Il le faut éviter comme un terme bas, et si je l’ose dire, de la lie du peuple.

Le moteur de recherche fonctionne par co-occurence, par exemple, la saisie femmes superstition, affichera uniquement les fiches qui comportent les deux termes, et non toutes les pages qui comportent chacun des termes.