Un partage avec Jupiter

« Un partage avec Jupiter,
N’a rien du tout, qui déshonore
Et sans doute, il ne peut être que glorieux,
De se voir le rival du souverain des Dieux. »
Amphitryon, III, 10, v. 1898-1901

La formule est inspirée de la réplique correspondante

 

– dansl’Amphitruo de Plaute :

Pol me haud paenitet,
si licet boni dimidium mihi dividere cum Iove.

En vérité, je n’ai point regret de partager mon bien de la sorte avec Jupiter.
(V, 1, trad. Marolles, 1658, p. 68)

 

– dans Les Sosies de Rotrou :

Pour tout dire, en deux mots, et vous féliciter,
Vous partagez des biens avecque Jupiter
(V, 5)

Le moteur de recherche fonctionne par co-occurence, par exemple, la saisie femmes superstition, affichera uniquement les fiches qui comportent les deux termes, et non toutes les pages qui comportent chacun des termes.