Où du ciel fait pencher l’influence

« Je vois, Prince, je vois, qu’on doit quelque indulgence,
Aux défauts, où du Ciel fait pencher l’influence. »
Don Garcie de Navarre, V, 6, v. 1868-1869

Dans son traité « De l’astrologie judiciaire », La Mothe le Vayer met en doute l’influence du Ciel sur les caractères qui ferait de nous
de vraies marionnettes attachées aux astres par des influences comme par des cordes.
(éd. de 1756, I, 1, p. 308)

Le moteur de recherche fonctionne par co-occurence, par exemple, la saisie femmes superstition, affichera uniquement les fiches qui comportent les deux termes, et non toutes les pages qui comportent chacun des termes.