Joue le Ciel et la religion

La comédie de Scaramouche joue le ciel et la religion, »
Le Tartuffe, préface

Un jugement semblable avait été prononcé, le 25 novembre 1657, par les théologiens de la Sorbonne, en réponse à la consultation demandée par le curé de Saint-Germain-l’Auxerrois :

Les docteurs de la sacrée faculté de théologie de Paris soussignés, qui ont été consultés pour savoir si les comédies que représentent les comédiens italiens à Paris peuvent être permises ; ayant vu une partie des affiches qui leur ont été communiquées, à savoir celles du 29 et 30 juillet ; du 12, 15, 16 et 21 août ; celle du 18 octobre ; celles du 16 et 18 novembre, sont d’avis que (sic) telles comédies ne peuvent être sans pêché mortel en ceux qui les représentent et en ceux qui y contribuent.
Délibéré à Paris, ce 25ème jour de novembre 1657, et signé : Pereyret, N. Cornet, Hallier, R. Duval, M. Grandin, Coqueret.
(indication aimablement fournie par F. Rey)

Le moteur de recherche fonctionne par co-occurence, par exemple, la saisie femmes superstition, affichera uniquement les fiches qui comportent les deux termes, et non toutes les pages qui comportent chacun des termes.