Je veux me saisir

« Puisque par un bonheur personne n’est encore averti de la chose, portons-le dans son lit, et tenons cette mort cachée, jusqu’à ce que j’aie fait mon affaire. Il y a des papiers, il y a de l’argent, dont je me veux saisir, et il n’est pas juste que j’aie passé sans fruit auprès de lui mes plus belles années. Viens, Toinette, prenons auparavant toutes ses clefs. »
Le Malade imaginaire, III, 12

Miris, l’héroïne de La Veuve à la mode (1667) de Donneau de Visé, comédie représentée vingt-cinq fois par la troupe de Molière entre 1667 et 1668, adopte la même résolution au moment du décès de son mari :

Porte donc chez Damon, ce voisin obligeant,
Un service complet de vaisselle d’argent ;
J’envoirai ma cassette, après, chez certain homme,
Où j’ai mis de louis une assez bonne somme ;
Et de mes diamants, que dessus moi j’ai mis,
A Lucile par moi le soin serai commis;
Puis je ferai porter chez quelques gens fidèles
Quelques hardes de prix, avecque des dentelles.
(sc. VI)

Le moteur de recherche fonctionne par co-occurence, par exemple, la saisie femmes superstition, affichera uniquement les fiches qui comportent les deux termes, et non toutes les pages qui comportent chacun des termes.